Objectifs et perspectives

D’AMORE PSY MONACO a réalisé son grand projet en ouvrant un lieu d’accueil de jour, non médicalisé, le GEMM (Groupe d’Entraide Mutuel Monégasque) 

D’AMORE PSY MONACO organise aussi tous les 2 ans les « Rencontres Monégasques de la Santé Mentale », avec la participation de sommités médicales spécialisées en psychiatrie, qui ont eu un énorme succès, afin de démystifier la maladie psychiatrique.

La dernière rencontre était la quatrième Rencontre de la Santé Mentale qui a eu lieu au Théâtre des Variétés le  29 /03/ 2017 à 17 heures : « L’Avenir est aux patients, et vous ? »

La prochaine sera le LUNDI 11 MARS 2019 au théâtre des Variétés dont le thème est « la e-sante mentale, et vous ? »

D’AMORE PSY MONACO a organisé également une Conférence Exceptionnelle le 25/09/2017 de 17h à 19h, suivie d’un cocktail , à l’ Amphithéâtre « Lou Clapas », (Centre Hospitalier Princesse Grace)  avec Luc Vigneault, Conférencier et Pair-Aidant canadien ; le thème évoqué « je suis une personne , pas une maladie » est un exemple de stabilisation et permet une démystification de la maladie psychiatrique.  

D’AMORE PSY MONACO a participé à « la semaine des Droits des Patients » organisée au CHPG du 16 au 20 avril 2018.

D’AMORE PSY MONACO et le GEMM de Monaco ont été présents à Paris le 12 juin prochain afin de participer à la première soirée exceptionnelle du Psychodon, organisée par Didier MEILLERAND, sous le haut patronage d’Emmanuel MACRON, président de la République française, dans le but de démystifier la maladie Psychiatrique.

D’AMORE PSY MONACO a fêté ses 10 ans d’existence et a organisé, le 29 JUIN dernier, à 20H30, une soirée exceptionnelle, au Théâtre Princesse Grace, autour d’une pièce de Théâtre, « Moi et ma Bouche » de Denis Lachaud, spectacle proposé au profit de l’Association par la Compagnie Florestan de Monaco.

D’AMORE PSY MONACO a participé au « 1 er salon des Services à la personne »   à l’auditorium le 20 septembre 2019, en tant qu’Association engagée.

D’AMORE PSY MONACO est très reconnaissant du Gouvernement Princier, confirmant ainsi son engagement à continuer de faire de Monaco, un pays modèle en matière de politique de santé mentale.